2087 / David Bry / Roman / BlackBook Editions

Son nom est Gabriel Seste et il est détective. Il s’occupe principalement des affaires de disparition de proches. Peut-être parce qu’il a perdu son frère jumeau dans des circonstances dont il rêve toutes les nuits.

Gabriel vit à Paris en 2087, la ville, comme la plupart des grandes cités européennes, est isolée du reste du monde suite à une guerre qui a eu des conséquences catastrophiques sur l’environnement mais aussi sur les hommes. La cité est entourée d’un dôme qui empêche l’air mais aussi les hommes irradiés de s’infiltrer dans la ville. La ville est contrôlée par un gouverneur assisté de corporations pour assurer l’ordre.

La dernière enquête dont s’occupe Gabriel va le mener bien plus loin qu’il ne l’avait prévu. Quant au lecteur cette enquête va lui permettre de découvrir un monde noir où chaque frange de la population a son lot de douleurs et de manques et où la technologie sert principalement à survivre dans un monde devenu inhospitalier.

Le Paris de 2087 a beaucoup de liens de parentés avec le seattle d’après 2021, les mutations ont créées des clans et chacun essaie de survivre à sa manière. Les méga-corpos sont omniprésentes et omnipotentes et on peut même y trouver une matrice.

David Bry venant du monde du jeu de rôle cela explique sans doute l’existence à la fin de l’ouvrage d’un glossaire reprenant les principaux termes du roman et donnant un complément d’informations pour le lecteur curieux ou le MJ avide.

« Je tiens à vous assurer à tous, population du secteur C, de ma volonté sans faille de vous débarrasser de la violence et de la corruption qui gangrènent nos immeubles, nos altirues et nos passerelles, déclame-t-il, un air grave sur son visage carré et brun. A cette fin, j’ai expressément demandé à l’Armée de Paris, en charge de notre sécurité, de… »

2087, p.99 Ed BlackBook Editions

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.