Filled Under: Runs

Over-Reïge

Je suis Over-Réïge, du Totem du Loup

J’ai la peau couleur de neige, les cheveux et les yeux bleus. Mon frère-jumeau, arrivé en second, m’était en tout point identique, à ceci près qu’il n’avait pas les caractéristiques de mon espèce : les Elfes. Lui était humain et, par conséquent, destiné à une courte vie…

Nos parents nous nommèrent selon leurs sentiments du moment : je suis Paup, explosion de joie d’une nouvelle naissance elfe; il est Réïge, douleur et colère d’un destin humain déjà tout tracé. Dès notre 2ème jour, notre père, lui-même elf, se livra au rituel coutumier et pria son Totem, Loup, pour la protection de ses deux fils.

Lorsque le corps humain de Réïge ne réussit plus à soutenir dans ses vaisseaux l’héritage elfe, il commença à dépérir. Devant cette lente mort, je priais nuit et jour mon double. Cette détresse fut le point d’ancrage à l’esprit de mon frère. Pendant que son corps s’éteignait, son esprit s’allumait en moi : il me rejoignait. A prèsent, nous ne pourrions plus jamais être séparés.

Conscient que je le devais, je laissais mon frère prendre le contrôle de mon corps aussi souvent qu’il le souhaitait… Et nous étions heureux.

Voulant laisser une trace de son existence, trop vite interrompue, mon frère créa le « Centre de Réévaluation Karmique ». Grâce à son charisme, il attirait les âmes désemparées et leur donnait un moyen de se sortir du désarroi, en l’adorant, lui. Tout le monde croyait aux bonnes intentions de mon frère et se trompait… Assoiffé de pouvoir et grisé par sa renommée, mon frère profitait de ses adeptes et utilisait les médias pour en avoir toujours plus. Ses adeptes devenaient les victimes de ses ambitions. J’essayais de reprendre le contrôle de mon corps mais il était devenu plus fort que moi. Je me sentais prisonnier de sa personalité.

C’est alors que Loup nous est apparu. Une nuit, il est venu dans notre chambre. Il avait toujours été à nos côtés, nous aidant dans nos choix… Mais là, il ne pouvait pas laisser faire ce qui se passait dans le Centre. Il m’aidait donc à reprendre le contrôle de mon corps, en affaiblissant l’esprit de mon frère ; mais il ne put nous séparer totalement. Réïge restait toujours dans mon corps, comme endormi…

Je jurais fidélité à Loup et abandonnais le Centre, ne voulant plus être mêlé à cette démence. Ce fut le plus grand regret de mon existence. Les adeptes, à l’annonce de la disparition de leur gourou, ne voyaient plus de raison de continuer en ce monde, sans leur guide spirituel. Mon départ fut la cause du plus meurtrier des suicides collectifs : 123456 adeptes se donnèrent la mort, le lendemain même de mon abandon. Une véritable cabale fut organisée contre moi par les familles des victimes.

Mon visage était connu de tous, il me fallait donc fuir pour survivre. Mais pour ne plus être reconnu, il fallait que Loup m’aide. Je modifiais mon apparence. Mes cheveux sont maintenant blonds et je me cache dans les ombres, sous le nom d’Over-Réïge, pour me rappeler de toujours dominer l’esprit de mon frère, prisonnier de mon propre esprit.

Aujourd’hui, lorsque je me regarde dans un miroir, j’aperçois quelquefois le visage mi-elfique de mon frère prendre le dessus sur les contours de mon visage fin. Je fais alors appel à Loup et lui promets fidélité jusqu’à la fin de mes jours…

Mr Teague

Cela fait déjà plusieurs années que Bob tient ce bar. Et toujours les mêmes habitués. Faut dire que c’est un bar discret lorsqu’on cherche à causer affaires… Mais il faut rester vigilant et derrière ses verres Fuchicron, Bob veille à ce qu’aucune de ces discussions ne tourne à la bagarre. Il aime bien la dernière bande de shadowrunners qui vient souvent ces derniers temps.

Il y a d’abord Siona, la petite interfacée elfe qui lui commande toujours un soy-orange. Une chouette gamine… C’est elle qui a ramené les autres : Scorpion, avec un tatouage sur le crâne. Bob lui trouve l’air d’un type sur-entrainé, genre militaire… Kasper, un troll de 3 m qui n’est pas du tout idiot… pour un troll. Celui qui l’inquiète le plus, c’est l’un des derniers arrivés, Mac Calgon. Il le soupçonne de faire des trucs de magie. Enfin, Mr.Ko, le japonais qui sous ses airs naïfs, sait très bien mener une affaire.

A cette heure-ci il n’y a encore pas trop de monde. Mais Bob surveille de près les deux gugusses qui viennent de rentrer. Z’ont l’air bien trop propre sur eux. Et son expérience lui a toujours prouvé qu’il fallait se méfier des pingouins. Ils se dirigent droit vers la table de Kasper , Mac Calgon, Mr.Ko, Scorpion et Siona. Un silence s’installe dans le bar…

Les Amis de Mr Johnson

« Nos noms sont Daniel et Lester… Le Mr.Johnson pour qui nous bossons vous propose une somme considérable pour un petit job tranquille. Nous n’en savons pas plus mais nous pouvons vous conduire jusqu’à lui. Pour vous prouver sa sincérité, voici ce qu’il nous a confié ». Daniel pose un créditube en argent au milieu de la table… Le petit écran affiche « 5000 ¥ / sécurité désactivée ». Nos héros sont habitués depuis qu’ils courent les ombres à ne pas avoir beaucoup de détails. Ils acceptent de rencontrer Mr.Johnson.

Mr.Jonhson

Drôle de Rendez-vous : dans un parc, à la tombée de la nuit… Mr.Ko reste vigilant, comme on le lui a appris. Alors qu’il suit les deux lascars, il aperçoit le Mr.Johnson en question… « Mon nom est Jonathan Teague. Je travaille pour Highstar Incorporated.
Vous connaissez certainement les Shadows, célèbre groupe de rock ? Ils donnent un concert dans 2 semaines. Caravan production est leur boite de prod. Son président s’appelle Allenby. Depuis quelques temps, il est victime de menaces de mort. Mais n’y prête aucune attention. Votre contrat est simple : je vous propose 10.000 ¥ chacun pour savoir qui pourrait lui vouloir du mal. Et je vous propose de commencer par le rencontrer. »

Caravan Productions : Une rencontre fracassante

Dès le lendemain, Mr.Ko et ses compagnons se rendent chez Caravan Productions. Dans une suite luxueuse sur Occidental Avenue, près des quais.. Au mur, Siona parcourt les nombreux disques d’or des Shadows et d’autres chanteurs comme Jetblack ou les Concrete Dreams.

A la réception, Mr.Kol prend la parole et demande à rencontrer Allenby, en précisant à la ré- ceptionniste que c’est Mr.Teague qui les envoie. Oups ! Mr.Ko voit de suite que c’est le détail qui coince. La charmante demoiselle répond trop vite que son patron est sorti pour un RDV à l’extérieur. Et ses regards inquiets et répétés vers le bureau d’Allenby n’échappent pas au japonais. Mr.Ko n’hésite qu’une seconde et fonce direct vers la porte en question, le bureau d’Allenby. Lorsqu’il ouvre la porte, il voit un nain, visiblement très contrarié par cette intrusion et qui fusille sa secrétaire du regard. A l’évocation de Teague, Allenby s’enflamme. Il débite un flot d’insultes et leur demande de quitter son bureau sur le champ ! Après avoir essayé de raisonner tout le monde, les shadowrunners décident de quitter la suite en laissant derrière eux, le nain grognon qui se défoule sur la pauvre fille, faute de mieux…

Wallace

Juste devant le bâtiment, un homme vient à leur rencontre. Malgré ses air patauds, il ne trompe ni Mr.Ko ni Scorpion, qui reconnaissent tout de suite les manières d’un samouraï des rues voire même d’un militaire.

« Je m’appelle Wallace. Vous connaissez le patron de Caravan Productions ? Je cherche justement à rentrer à son service. Vous croyez qu’il cherche un bras droit ? Vous étiez là pour lui rendre visite ? » Mr.Ko trouve que le type pose trop de questions et lui donne Rendez-vous dans quelques heu- res, histoire de tirer tout ça au clair.

Fusillade en pleine rue

Donc, Allenby ne veut pas que Teague le protège ? Cette question perturbe toute l’équipe qui essaie de trouver un nouveau plan d’action… Lorsque soudain, 2 camions de la Lone Star les encerclent dans une rue. Mr.Ko et Scorpion réagissent le plus vite et ouvrent le feu. Kasper fonce avec sa moto en plein dans un des deux camions. Projeté à travers le pare-brise, il immobilise les occupants. Siona, elle, essaie de se mettre à couvert… Et un éléphant, sorti d’on ne sait où renverse le 2ème camion de son poids. Que fait cet animal de tridéo là en pleine rue ? Et d’ailleurs, où se cache Mac Calgon ?

Meta, bras droit de Teague

Au moment où tout le monde se dit qu’il serait bon de pouvoir joindre Teague pour une sérieuse mise au point, le téléphone de Mr.Ko sonne. Une femme se présente : « Je m’appelle Meta. Je suis le bras droit de Mr.Teague et je vous propose un RDV au mattresses ce soir. J’ai quelques informations à vous dévoiler. Donnez juste mon nom à l’entrée… »

Ils arrivent au mattresses alors que la nuit tombe. Meta leur explique qu’Allenby est mort juste après leur visite. Alors évidemment, pour la Lone Star, ce sont eux les assassins ! Mais la discussion est interrompue : Une bande de fous furieux fait une entrée fracassante. Ils portent les couleurs d’un gang, les « Teddys Boys ».

La scène tourne à la bataille générale et nos courageux compagnons sont en première ligne ! Meta se bat comme une professionnelle. Nul besoin de la couvrir… Elle est très rapide. Avant de les quitter, elle leur glisse la carte professionnelle de Mr.Teague avec son adresse personnelle.

Après avoir interrogé l’un des Teddys Boys, il s’avère qu’ils n’ont aucun rapport avec les Shadows ou Caravan Productions… Encore bredouilles, Siona récapitule les voies qui s’offrent à eux :

-> Aller voir les Shadows pour essayer de comprendre quel est leur rôle dans tout ça.

-> Qu’elle-même fasse des recherches dans la matrice pour essayer de recouper les informations.

-> Rencontrer Wallace pour découvrir qui il est vraiment.

Teague : tel est pris qui croyait prendre

Le téléphone de Mr.Ko se remet à sonner. C’est Teague. Il lui propose un RDV dans les entrepôts pour donner des explications et monter les tarifs jusqu’au double de ce qui était prévu. Sentant le piège, les shadowrunners y vont armés jusqu’aux dents pendant que Siona continue ses recherches dans la matrice. Comme ils le craignaient, ils tombent dans une embuscade mais s’en sortent tous indemnes.

Tangente

La secrétaire d’Allenby les appelle. Elle a l’air inquiète. Avoue qu’elle a peur qu’on cherche à la tuer.

« Je sais que vous n’y êtes pour rien dans la mort d’Allenby. Il était on ne peut plus vivant quand vous êtes partis ! C’est que bien après qu’on l’a retrouvé mort connecté à son PC ». Elle semble vraiment inquiète… Et leur avoue dès qu’ils passent la chercher, qu’elle a remarqué des trucs bizarres depuis la mort de son patron :

« Tout d’abord, ce type là, qui disait s’appeler Wallace, est venu juste après vous. Il s’est présenté comme un de vos amis mais voulait savoir pourquoi vous étiez venus. Bizarre pour un ami… Mais je ne lui ai rien dit. Déjà que je m’étais fait remonter les bretelles à cause de vous ! Et un autre truc aussi : Allenby gardait toujours des sauvegardes de son PC sur une partition cachée et là, je n’ai rien retrouvé. Tout avait disparu ! » En ce qui concerne une évenutelle rencontre avec les Shadows, Tangente leur propose des invits à une réception qui va être donnée l’après-midi même en leur honneur.

Attention : on vous surveille

Cela fait un moment qu’il a des doutes mais Kasper en est sûr maintenant : un motard les suit. Il le file et la piste les mène à un entrepôt.

A l’intérieur, aucune lumière. Mais cela ne dérange que la moitié de l’équipe. L’autre moitié voit complètement bien dans le noir. Puis une silhouette se dessine. Siona la reconnaît tout de suite : Jetblack. Personne n’ose prendre la parole. Une aura semble se dégager de lui tandis qu’il découvre des canines bien plus longues que la normale. Jetblack explique que les Shadows sont de vieux amis à lui. Il a du quitter la scène par ce qu’il est devenu . Mais depuis, son gang et lui protègent le groupe de rock. Les shadowrunners n’ont pas l’air de vouloir du mal à ses amis alors Jetblack propose son aide et celle de son gang. Il donne aussi le mot de passe qui permet d’accéder à tous les fichiers de sauvegardes de l’ordinateur d’Allenby à Siona puis les raccompagne jusqu’à la sortie.

Rencontre avec les Shadows

Pour se rendre à ce cocktail, il leur faut une voiture : ils décident donc de contacter leur ami, Adrien Beaumont, qui lui n’est pas recherché par la Lone Star, lui. Armés de leurs invitations, Adrien et Kasper se présentent à l’entrée. Les autres membres de la bande sont en renfort pas loin… Et Mr.Ko est allé voir le fameux Wallace (qui ne lui apprendra pas grand chose)

Une fois à l’intérieur, Adrien et Kasper n’arrivent pas à approcher les rockstars seuls. Lorsque Teague arrive, il reconnaît le troll et essaie de prendre la fuite. Mais Adrien est très rapide et arrive à le kidnapper. Leur ex-patron s’engage à les disculper auprès de la Lone Star. Ils le relâchent mais promettent de le retourver s’il ne tient pas ses promesses.

Teague en danger

Au bout d’une semaine, Mr.Ko reçoit un message de la part de Teague. Celui-ci est inquiet pour sa vie. Il se trouve chez lui et leur demande de venir au plus vite. Après une reconnaissance sur le plan astral, Mac Calgon estime à une trentaine de gardes dans la villa avec 3 chiens et un élémentaire de terre. Teague est bien dans la maison et semble dormir.

Scorpion et Siona restent à la planque, pour continuer à recouper les infos de la matrice et analyser l’ordinateur d’Alenby… Adrien contacte le gang de Jetblack mais aussi le gang des Headhackers (qui lui doivent une faveur). Leur rôle : se tenir prêt de chaque côté de la villa pour faire diversion. Le plan est simple : Mr.Ko et Mac Calgon tentent une attaque de côté, en escaladant la haie et le grillage qui entourent la propriété. Et vont se planquer dans l’un des bassins en attendant l’arrivée de front d’Adrien et Kasper. Adrien et Kasper sont devant la grille d’entrée fermée. Adrien se cache derrière le troll pour dissimuler ses armes. Il essaie de convaincre le garde de leur ouvrir mais devant son refus, il s’emballe et lui tire une balle en pleine tête. Kasper, du haut de ses 3m, enjambe la grille et ouvre de l’intérieur à son co-équipier. Pendant ce temps-là, Mr.Ko escalade le buisson et au moment de s’appuyer sur la grille pour passer dessus, voit in extremis, un minuscule fil monofilament.Il saute par-dessus. Mac Calgon reste de l’autre côté mais lui dit de continuer et de seulement suivre la chouette. Une fois qu’il s’est assuré que Ko est bien passé, Mac Calgon se concentre et se tranforme… La nuit lui apparaît bien différente à travers les yeux d’une chouette. Et une fois, envolé, Mac sait tout de suite où se trouve le bassin où il doit se rendre. Il voit aussi, à l’entrée, ses deux autres compagnons passer la grille d’entrée. Tout se passe comme prévu. Devant eux, dans le patio, 4 gardes jouents aux cartes.

Mr.Ko leur jette une grenade et fonce à l’intérieur. Son arme à la main, il fait comme d’habitude : il fonce armé de son sabre.

Kasper en action

Kasper, lui, « fait le ménage » au canon laser par l’autre côté de la villa. Et c’est un vrai carnage : Il écrase un garde qui se trouvait derrière une porte que le troll a fait valser d’un coup de pied. Puis transperce un garde devant lui et avec la même balle touche le garde juste derrière. Il avance maintenant dans un mélange de sang, de fumée de plâtre et d’odeur de brûlé.

Mr.Ko en action

Ko, lui va direct dans la chambre de Teague. Mais quand il ouvre la porte, il le voit pris en otage par un garde. Un seul ? Mr.Ko n’hésite pas : il loge une balle dans l’oeil du garde et s’empare de Teague visiblement drogué et pas en état de marcher seul.

Adrien en action

Adrien, de son côté a fait le guêt dans le garage après avoir massacré les 3 chiens qui s’y trouvaient Maintenant, il s’occupe d’un camion de renforts qui arrive en lui tirant une balle dans le pneu. Celui-ci éclate et fait dévier le véhicule en plein dans la maison. Ensuite, il a la peur de sa vie : une forme humanoïde, faite de terre et de pierres se plante devant lui. Il est sorti de sa stupeur par le sol autour de lui qui se met à trembler. Vite il faut se tirer d’ici. Heureusement cette créature n’est pas aussi rapide que lui et il arrive à la semer.

Mac Calgon en action

Mac Calgon, lui, est resté en planque dans le bassin, après sa transformation, il s’est retrouvé nu, sans arme mais il lui reste ses sorts. Il observe la situation : Mr.Ko arrive par le patio, Kasper l’a rejoint et porte Teague sur son épaule. Aucun moyen de voir si celui-ci est toujours vivant. Adrien les rattrappe, comme s’il était poursuivi par un monstre. Mac sort de l’eau et se plante devant le buisson, au plus proche. Il regarde la lune et se met à chanter… Soudain les buissons s’écartent, puis les mailles du grillage se reserrent sur le côté, formant un passage. Le signal est donné aux gangs pour la diversion. Les shadowrunners peuvent sortir sans être inquiétés.

Adrien amène Teague à un doc des rues qui les héberge tous pour la nuit. Mais au matin, Teague est mort. Les drogues que lui ont été administrées étaient trop fortes.

L’elfe Underground

L’elfe Underground

Je suis née elfe dans une famille « anti-métahumains ». Quelques mois déjà avant ma naissance, ma famille avait chassé mon père elfe dès qu’ils ont su qu’il avait mis ma mère enceinte. Ca faisait mauvais genre sans doute… Alors ils ont forcé ma mère à m’abandonner pour ne pas être reniée de tous. Elle m’a laissé dans une rue sordide de Seattle près d’une bouche d’égouts alors que j’avais à peine une semaine…

Et je n’aurais pas survécu à la première nuit si je n’avais été recueillie par une bande de trolls cataphiles. C’est avec eux, dans les galeries sous la ville, que j’ai grandi. Ils me nourrissaient et me protégeaient. En échange, je leur rendais de petits services en surface : pick-pockets, deals et récupérations de marchandises…

Ce sont ces petites affaires avec « les gens du dessus » qui m’ont amenée à rencontrer Silver ICe, un beau decker elfe aux cheveux argentés. C’est lui qui m’a fait gouter à la matrice et bientôt, je ne pouvais plus m’en passer. Ni de lui d’ailleurs… Il m’enseignait les rudiments du piratage informatique et l’art de se jouer des glaces. Je l’accompagnais dans presque toutes ses cyber runs. Jusqu’au jour de mes 15 ans, où, le sentant de plus en plus distant, je l’ai fait surveiller par mes connaissances. Et j’ai découvert qu’il me trompait avec une « norm » et qu’il était sur une affaire en ce moment, un gros coup. Pour la première fois, il me tenait soigneusement à l’écart de ses affaires et de ses amours…

Ce fut un moment très dur pour moi. Je me sentais, une nouvelle fois, abandonnée. Et sur un coup de tête, je me suis enfuie avec tout son fric et suis retournée chez mes amis trolls. Le lendemain, j’apprenais par un de mes indics que Silver ICe s’était fait tuer dans la nuit. J’ai attendu dans sa rue que la Lone Star abandonne les lieux et je suis rentrée dans son appart. Tout avait été fracassé : son matos informatique avait été volé, ses placards complètement vidés, son matelas éventré… D’après le court rapport de la Lone Star, Silver ICe avait été torturé. Ils ont conclu à un vulgaire règlement de compte. Quelqu’un cherchait certainement quelquechose. Et puisque je savais beaucoup de choses de ses affaires, ma vie aussi était en danger.

Alors, je suis retournée, une fois encore, dans le seul endroit où je m’étais toujours sentie en sécurité : parmi les trolls du dessous. Une fois encore, ils ont pris soin de moi… Mais au bout de quelques mois, ma vie de decker me manquait. J’ai refait surface et parlé à quelques-uns de mes contacts. La réputation de Silver ICe me devançait et j’ai vite pris quelques contrats dans le monde virtuel. J’apprenais enfin à me débrouiller seule dans les ombres…