NASH

  

Nash

par Damour, Pécau, Rueda, Schelle et Rosa , sept volumes parus à ce jour.
New York 2047, Nash Tulsa est un homme de l’ombre bossant pour le compte de grosses sociétés. Alors qu’il s’apprète à capturer une « tête chercheuse » (un maître-chanteur usant de narcotiques pour faire plier sa victime) coincé sur un building, celle-ci est abattue par un sniper qui se retourne ensuite contre Nash.

Le tireur porte une combinaison-écran comme celle qu’utilisait Nash alors qu’il faisait partie des marines engagés contre les rebelles maya dans la jungle du Yucatan.

Il découvre également une carte d’appel vers le réseau « Etoile du matin ».

Les évènements se précipitent alors, Nash découvre qu’un groupe de commandos a enlevé sa fille dans l’hôpital ou elle était hospitalisée depuis sa naissance suite à une maladie congénitale. Son ex-femme, danseuse dans une boite de strip-teases holographiques est la cible d’un tueur à gages. Beaucoup de gens se lancent à la poursuite de Nash, des gangsters mais aussi la police, l’armée et un groupe de fanatiques menés par un enfant : Caïn qui déclare être le frère d’Audrey.
Lors de sa fuite pour sauver sa famille, Nash va apprendre que sa fille procréée artificiellement n’est pas aussi malade qu’elle en a l’air et que beaucoup de gens s’y intéressent.

Cette bd contient beaucoup d’éléments proches de l’univers de Shadowrun : Megacorpos, voyages
sub-orbitaux, VTOL, voitures intelligentes, drones, combinaison de combats, bio-terroristes, stations spatiales, manipulation génétiques, clones … et la liste est encore longue.

« Je sais, je fais un sale boulot, mais j’ai une excuse, je le fais salement … »

– Nash – Volume 1-

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.