L’elfe Underground

L’elfe Underground

Je suis née elfe dans une famille « anti-métahumains ». Quelques mois déjà avant ma naissance, ma famille avait chassé mon père elfe dès qu’ils ont su qu’il avait mis ma mère enceinte. Ca faisait mauvais genre sans doute… Alors ils ont forcé ma mère à m’abandonner pour ne pas être reniée de tous. Elle m’a laissé dans une rue sordide de Seattle près d’une bouche d’égouts alors que j’avais à peine une semaine…

Et je n’aurais pas survécu à la première nuit si je n’avais été recueillie par une bande de trolls cataphiles. C’est avec eux, dans les galeries sous la ville, que j’ai grandi. Ils me nourrissaient et me protégeaient. En échange, je leur rendais de petits services en surface : pick-pockets, deals et récupérations de marchandises…

Ce sont ces petites affaires avec « les gens du dessus » qui m’ont amenée à rencontrer Silver ICe, un beau decker elfe aux cheveux argentés. C’est lui qui m’a fait gouter à la matrice et bientôt, je ne pouvais plus m’en passer. Ni de lui d’ailleurs… Il m’enseignait les rudiments du piratage informatique et l’art de se jouer des glaces. Je l’accompagnais dans presque toutes ses cyber runs. Jusqu’au jour de mes 15 ans, où, le sentant de plus en plus distant, je l’ai fait surveiller par mes connaissances. Et j’ai découvert qu’il me trompait avec une « norm » et qu’il était sur une affaire en ce moment, un gros coup. Pour la première fois, il me tenait soigneusement à l’écart de ses affaires et de ses amours…

Ce fut un moment très dur pour moi. Je me sentais, une nouvelle fois, abandonnée. Et sur un coup de tête, je me suis enfuie avec tout son fric et suis retournée chez mes amis trolls. Le lendemain, j’apprenais par un de mes indics que Silver ICe s’était fait tuer dans la nuit. J’ai attendu dans sa rue que la Lone Star abandonne les lieux et je suis rentrée dans son appart. Tout avait été fracassé : son matos informatique avait été volé, ses placards complètement vidés, son matelas éventré… D’après le court rapport de la Lone Star, Silver ICe avait été torturé. Ils ont conclu à un vulgaire règlement de compte. Quelqu’un cherchait certainement quelquechose. Et puisque je savais beaucoup de choses de ses affaires, ma vie aussi était en danger.

Alors, je suis retournée, une fois encore, dans le seul endroit où je m’étais toujours sentie en sécurité : parmi les trolls du dessous. Une fois encore, ils ont pris soin de moi… Mais au bout de quelques mois, ma vie de decker me manquait. J’ai refait surface et parlé à quelques-uns de mes contacts. La réputation de Silver ICe me devançait et j’ai vite pris quelques contrats dans le monde virtuel. J’apprenais enfin à me débrouiller seule dans les ombres…

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.